Atout tourisme pour la CAPH



La base de loisirs de Raismes, le port et les thermes de Saint-Amand-les-Eaux, le parc Le Fleury, le Bassin Rond,… Sans oublier le tourisme de mémoire, notamment avec notre riche histoire minière et les sites classés à l’Unesco, dont Arenberg bien évidemment (voir notre interview de sa directrice : Arenberg donne meilleure mine à l’image (voiedavenir.com))… Aymeric Robin, le Président de la CAPH (Communauté d’Agglomérations de la Porte du Hainaut) est persuadé que le tourisme représente un nouveau levier de développement économique important pour notre territoire.



Une cohérence territoriale pour déployer une offre touristique connectée

C’est pourquoi il a dévoilé aujourd’hui une feuille de route commune à tous les territoires de la Porte du Hainaut est imaginée pour créer une capillarité qui débordera sur la région. Ainsi, par exemple, la CAPH est en discussion avec le Louvre-Lens pour devenir une base arrière du musée. Cette ambition touristique sera l’occasion de créer de l'emploi et de la richesse, notamment à travers l'installation de nouvelles signalétiques pour guider les touristes dans leur visite, ou encore l’aménagement de pistes cyclables pour favoriser la mobilité douce. Pour exploiter au mieux tous les indices de potentiel touristique, la Porte du Hainaut s'est d’ailleurs rapprochée des chercheurs et étudiants de l'Université polytechnique des Hauts-de-France, qui leur a apporté un regard extérieur indispensable pour être parfaitement pertinents. Mais Aymeric Robin compte aussi sur les habitants de la région pour devenir des ambassadeurs, tout comme l'Office de Tourisme s'engage à accompagner les restaurateurs et hôtels, afin de les professionnaliser à la nouvelle offre touristique cohérente du territoire.

Pour retrouver les activités organisées par l’Office du Tourisme de la Porte du Hainaut, c’est ici : https://www.tourisme-porteduha...

(photo : CAPH)

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout